jeudi 31 décembre 2009

Les calendriers

C'est la fin de l'année, et comme à chaque fin d'année, il y a toujours un objet de la vie quotidienne que l'on change : le calendrier. Cet objet est donc un repère pour se situer dans le temps et donc je vais vous en parler, car j'ai envie de vous parler de tout, y compris d'un objet qui semble insolite dans un site gay (quoique pas tant que ça !). Oui les calendriers m'ont toujours fasciné (et peut être vous aussi !), donc ça mérite bien un petit billet. Il existe donc plusieurs types de calendriers :

 

Le calendrier type "12 mois sur une page" :

Ce calendrier est pratique car il permet de voir d'un seul coup d'œil toute une année. Ainsi on peut calculer plus aisément combien de semaines nous séparent de nos prochaines vacances en juillet, alors que nous sommes en février, ou savoir quel jour tombera le prochain 25 décembre alors que nous sommes le 1er avril, et ce, sans être obligés de feuilleter toutes les pages. Paradoxalement ces calendriers sont souvent les plus petits, car ils ont souvent un format de poche, mais il en existe d'autres bien plus grands, cartonnés, mais avec 6 mois sur une face et les 6 autres mois de l'autre côté. Ils peuvent même être utilisés en sous-main.

 

Le calendrier type 1 page par mois

Ce sont les calendriers les plus courants. S'ils n'ont pas les avantages du calendrier "12 mois sur une page", ils en présentent d'autres. Tout d'abord la page se change tous les mois (quand on y pense), et lorsque ces pages sont illustrées, cela donne une illusion de changement, comme si on refaisait la déco de sa pièce (ou de son bureau) tous les mois. La plupart du temps on a aussi la possibilité de mettre des petites notes pour chaque jour (comme "payer le loyer", ou "anniversaire maman"), car ils ont même prévu le petit espace pour ça. Et en plus il y a même les vacances scolaires, qui sont peu utiles si vous n'allez plus à l'école, si vous ne travaillez pas dans l'Éducation Nationale, ou si vous n'avez pas d'enfants.

 

Le calendrier éphéméride

calendrier_ephemerideCe petit calendrier se présente sous forme de bloc, collé à une petite image avec des petits chats, des petits chiens, des petits lapins, des petits oiseaux, bref je ne vais pas vous faire la liste des animaux de compagnie tout mignons. Il y a le plus souvent une page par jour avec un petit dessin humoristique, sauf le week-end, où on a le samedi et le dimanche sur le même feuillet. L'avantage c'est que l'on sait quel jour on est, mais à condition de le mettre à jour quotidiennement, et d'être sûr de l'avoir fait, car parfois on peut le faire plusieurs fois par jour, tout en se demandant si on l'a déjà mis à jour. Mais parfois, on a trouvé la blague du jour tellement marrante qu'on a envie de voir la suivante jusqu'à ce qu'on se rende compte qu'on est allé trop loin ! Je me permets de souligner le caractère ironique de la phrase précédente, car l'humour de ce genre de calendrier ne vole pas souvent très haut non plus... Quoiqu'il en soit il n'est pas très pratique pour prévoir des rendez-vous ou pour savoir quel jour tombe le 14 juillet même lorsqu'on est en juin...


Le calendrier des postes

calendrier_postes_L_3C'est le calendrier que nous offrent nos facteurs bien-aimés chaque année, espérant avoir quelques petites étrennes. Ces calendriers sont bien pratiques: à l'intérieur il y a plein de petites infos intéressantes, plan des villes et villages de la région, liste des villes et villages avec leur code postal et le nombre d'habitants, ils permettent même (surtout les anciens calendriers en fait) de calculer quel jour tombera le 1er novembre 2036, ou tombait le 1er mai 1850. Le plus important pourtant n'est pas toujours ce qu'il y a à l'intérieur, mais l'extérieur, car chaque année on a toujours le choix cornélien entre le modèle "petits chats" ou le modèle "à l'ancienne", en noir et blanc, ou alors les pots de fleurs ou encore les paysages de nos campagnes, bref des modèles bien moins choquants que dans le type de calendriers qui va suivre...


Le calendrier des DIEVX DV STADE

calendrier_dieux_stade_2009Oui, il fallait bien un petit dérapage ! On peut parler des calendriers des DIEVX DV STADE, mais aussi des calendriers PIRELLI, pour ceux (et celles) qui préfèrent les femmes. Ce type de calendrier est joliment illustré avec des jeunes gens souvent beaux, plutôt bien fichus. Assez souvent ce sont des photos en noir et blanc pour souligner le caractère artistique de ces clichés, car OUI ces photos c'est de L'ART ! Même s'ils sont à 4 pattes, même si tout nous est montré, même l'essentiel, c'est du NU AR-TI-STI-QUE, et rien d'autre ! Si la beauté des ces calendriers ne fait pas débat (tout au moins sur la qualité du papier, quoique sur les questions écologiques...), il est évident qu'on n'achète pas ces calendriers pour savoir quel jour tombe le 8 mai, ni pour noter l'anniversaire de mamie à la page de D*minici par exemple. D'autre part ce calendrier n'est pas à accrocher sur n'importe quel mur. Si vous avez des enfants, ou si vous en gardez, évitez de le mettre à l'entrée, dans la pièce principale, ou même aux toilettes. Évitez aussi de l'accrocher au bureau, surtout si vous êtes commercial et que vous recevez des clients importants ou si vous travaillez dans l'Éducation nationale. C'est le seul genre de calendrier qu'on n'a pas envie de jeter et de conserver précieusement une fois l'année passée...


Le calendrier de l'avent

calendrier_de_l_aventOn va finir sur quelque chose de plus soft, de plus adapté aux enfants et qui est d'actualité. Ce calendrier est un peu particulier car il ne concerne qu'un mois, le mois de décembre. Il a été inventé pour les enfants qui s'impatientent avant le jour de Noël. Ce calendrier est réparti en petites cases que l'on doit ouvrir chaque jour. Ces petites cases sont constituées soit d'images (mouais...) soit elles renferment de délicieux petits chocolats (miam !). Les dérives peuvent être les mêmes que pour les calendriers éphémérides (lorsque la blague était bien marrante) : si les petits (et les grands !) enfants sont gourmands, ils peuvent être tentés d'en manger plusieurs des petits chocolats, et ne savent plus dans combien de temps ce sera Noël, alors ils cassent de nouveau les pieds des parents, qui excédés leur offrent le calendrier des postes (avec les petits chats), et qui doivent donc se rabattre sur le calendrier des DIEVX DV STADE (comme ils n'ont plus de calendrier), qu'ils doivent en plus planquer sous le matelas pour préserver l'innocence de leurs charmants bambins... Pas pratique pour savoir quel jour tombera la prochaine rentrée des classes...

Posté par galdien à 10:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


jeudi 24 décembre 2009

Joyeux Noël !

noelTous les ans à la même année, un grand événement se produit, un événement auquel personne ne peut échapper, qui réunit petits et grands. C'est une grande fête, la plus célèbre du monde occidental, et peut-être même au delà : NOËL. Noël, la fête des cadeaux, du sapin de noël, des illuminations nocturnes, du Père Noël, et aussi du chiffre d'affaires des grands magasins qui s'envolent. La fête où tout le monde s'offre des cadeaux, et en reçoit aussi, avec beaucoup de plaisir et de bonheur... Mais aussi c'est la fête où on fait la course aux cadeaux, où ne ne sait pas quoi offrir... Mais aussi la fête où on doit supporter les enfants pleurer et hurler, car il n'ont pas eu le cadeau qu'ils voulaient, ou encore accepter avec le sourire le cadeau atroce que vous a offert votre belle-mère ou belle-sœur, et de surcroît la remercier... Ou encore celle des réjouissances à l'idée d'offrir le cadeau le moins cher, le plus horrible et le plus inutile à votre cousin (parce que ça se fait pas de venir sans cadeau !), et de voir sa tête lorsqu'il ouvre son cadeau !
C'est la fête où on se réunit en famille, dans la joie et la bonne humeur, ou dans la souffrance et la crainte d'un nouvel incident diplomatique qui a pour origine les vielles querelles et rancunes familiales. C'est la fête où on peut se réunir entre amis ou bien rester seul à déprimer, où on ne peut pas mettre le nez dehors, car les illuminations rappellent que c'est Noël... On ne peut pas non plus regarder la télé car il y a les programmes neuneus souvent nord-américains qui font tout un plat du bel esprit de Noël, sans parler des animateurs télé (en particulier du Journal) qui ont toujours une petite pensée pour ceux qui passent Noël seuls, alors qu'il s'en fichent complètement 5 minutes plus tôt ou 5 minutes plus tard.
Bref tout ça pour dire que tout le monde a complètement oublié que Noël est avant tout une fête religieuse, où le petit J... est né dans une crèche entouré de tous les animaux de la ferme, sans que sa mère ne fasse rien de cochon 9 mois plus tôt.
Comme Halloween, mais avec beaucoup plus de succès, Noël est devenue une fête commerciale, et l'idée soumise par une marque de boisson gazeuse originaire des États-Unis de changer la couleur du costume du Vieux Barbu est passée comme une lettre à la Poste ! Il faut dire que mettre le Père Noël en rouge permet de mieux le différencier du sapin que s'il était en vert, donc l'idée n'était pas si mauvaise !
En attendant le Père Noël, je vous souhaite un Joyeux Noël, d'avoir beaucoup de cadeaux qui vous plaisent, et de joyeuses fêtes !!

Posté par galdien à 10:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

samedi 31 octobre 2009

Halloween ou Toussaint ?

Petite phalloweenause en attendant la suite de mon histoire, et pour cause, grand événement ce soir : Halloween... Enfin grand événement... pas sûr.
Quand j'étais un jeune enfant insouciant et plein d'innocence, on entendait vaguement parler d'Halloween, dans les journaux télévisés notamment, avant que cela ne devienne le phénomène que c'est devenu par la suite. D'ailleurs, je me rappelle qu'on me décrivait cette fête ainsi : "Alors que nous au 1er novembre, on pleure nos morts en allant fleurir leurs tombes, en Amérique, eux ils s'amusent en se déguisant et en se faisant peur pour faire fuir les morts tout en allant chercher des bonbons chez les gens"... En gros, on me disait un truc comme ça...
D'ailleurs rectifions une erreur : Halloween ne vient pas des États-Unis, c'est une fête d'origine celte, vous le saviez sûrement. En France, cette fête a connu son quart d'heure de gloire aux alentours de l'an 2000, au point même d'être inscrite dans certains calendriers français...
Quart d'heure de gloire, si j'ose m'exprimer ainsi car cette fête ne suscite plus le même engouement et ce depuis le milieu de la première décennie des années 2000...
Ce n'est qu'une fête commerciale me direz-vous... Mais après tout d'autres fêtes tout aussi commerciales ont bien résisté, au point de devenir une véritable institution : Noël, la Fête des Mères, la Saint-Valentin...
Donc après les produits de consommation, les artistes, stars, la mode vestimentaire, ce sont donc maintenant les fêtes qui deviennent éphémères, une simple mode parmi tant d'autres, lancés sur le marché comme des paquets de lessive et qu'on oubliera...
Après les mouchoirs en papier, les appareils photos jetables, les rasoirs jetables, la vaisselle jetable, les petit(e)s ami(e)s jetables, les fêtes jetables ?
Ceci pour souligner le caractère éphémère des phénomènes qui se multiplie, au fait que chacun ou chaque chose peut avoir son quart d'heure de gloire, qu'on s'en indigne, ou qu'on s'en amuse...

Posté par galdien à 23:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,