mercredi 30 septembre 2015

Portrait #14 : Le plan Q

Le plan Q est un être complexe. Plus particulièrement le plan Q gay de sexe masculin.

Là où tout est simple dans une relation amoureuse classique, le plan Q a une forte crainte des sentiments.

Imaginez lors d’une discussion (en ligne ou par SMS) enflammée avec votre partenaire de jeu (sur son impressionnant phallus, sur ses coups de reins extraordinaire…), vous lui dites que vous passez de bons moments avec lui et que vous êtes impatient de le revoir pour vous éclater au lit. Il vous répond : “Merci. Mais ne tombe pas amoureux” (avec parfois le lol en option). Le mot est lâché. Mais vous vous vous empressez de lui répondre quasi-immédiatement : “Oh mais non ne t’inquiète pas ça ne risque pas d’arriver”.

Comme si éprouver des sentiments était la honte suprême. Comme si vous n’aviez pas le droit d’être bien avec cette autre personne, comme si même l’idée de tomber amoureux était vécue comme un enfer. Ben oui après tout on n’est pas des pédés, les sentiments c’est pour les tapettes. Vous voilà reparti comme à l’école primaire où l’amour c’est pas propre c’est dégoûtant…

Sauf que là vous avez fait des choses qui dépassent l’entendement avec votre compagnon de jeu, qui ne consiste pas uniquement à comparer vos membres, ou jouer à chat-bite, mais plutôt à échanger de la salive, de la sueur, ou autres substances et sécrétions…

De telles craintes cachent-elles quelques chose ? Est-ce un moyen voilé d’avouer ses sentiments ? Ou de tester l’autre ?

Posté par galdien à 18:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


dimanche 25 avril 2010

Portrait #4 : L'hypocrite

Il se trouve parfois qu'on assume pas ce qu'on est, car être gay n'est pas toujours facile à accepter... Mais il arrive aussi qu'on assume pas ce qu'on veut, à savoir le genre de relation qu'on veut avoir.
C'est là qu'intervient l'hypocrite. L'hypocrite prétend rechercher une "relation sérieuse et stable"... et "plan Q s'abstenir" (si si, c'est marqué clairement comme ça sur son profil). Il trouve dommage que les relations entre mecs se réduisent à une partie de jambes en l'air, et pense que cela est dégradant. Alors là dans le cas où vous êtes à la recherche du prince charmant, vous vous dites "Bingo !", et vous pensez tomber sur le bon numéro. Mais comme assez souvent il y a un petit fossé entre le profil et la réalité... et pas forcément par rapport à la photo, cela peut être aussi sur les intentions.
À votre rencontre, il se montre charmant, attentionné, gentil, prévenant, et vous caresse dans le sens du poil... jusqu'à ce que vous craquez, et que vous passez à l'étape supérieure, celle où vous vous retrouvez dans le même lit (ou sur le même divan, ou sur la même banquette arrière...). Car après cela, les petites attentions se transforment en grande indifférence, et vous demande gentiment de rentrer chez vous, ou vous invite à dormir chez lui... sur le canapé (et lui dans son lit bien sûr). Et ne vous donne pas de nouvelles après avoir pris congé. Et si vous avez le malheur de le contacter par tous les moyens de communications possibles, c'est face à un grand silence que vous vous heurterez... Jusqu'à ce qu'il craque. Et vous dise une bonne fois pour toutes qu'il à autre chose à faire que de supporter vos pleurnicheries et qu'il ne vous a jamais rien promis, et qu'il n'a pas envie de s'engager dans une relation. Et puis vous n'étiez pas trop son genre.
Multiple coup dur si vous êtes la petite "fleur bleue" tombée sous son charme...
Ou aubaine si vous êtes adepte des aventures sans lendemain, au moins vous n'aurez pas à culpabiliser...

Posté par galdien à 14:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

mardi 20 avril 2010

Portrait #3 : Le pervers

smile_langueAutre type de personnage sur lesquels on peut tomber lorsqu'on désire faire des rencontres : le pervers, ou plus précisément le pervers sexuel. Ou pour le désigner de manière plus flatteuse : l'accro au sexe.
Avec ce genre de type, on sait où on va, car il est souvent assez direct sur ses intentions, ou du moins on le devine en visualisant son profil. Si un type affiche sur son profil de votre site de rencontres préféré des photos de lui montrant des parties du corps prohibées par la bonne morale, ou adoptant des positions peu habituelles, il y a fort peu de chances que ses intentions soient romantiques. En d'autres termes, vous n'allez pas passer votre temps à vous regarder dans les yeux dans les yeux, en vous récitant des poèmes d'amour, à graver vos noms au coucher du soleil sur les rochers au bord de la mer avec la mention "pour toujours", tout en vous jurant fidélité à la vie, à la mort.
Non seulement ses intentions sont explicites sur son profil par les photos ou par le fameux message de présentation (du genre "salu les mec, ch 1 plan" et toutes ses variantes), mais s'il a l'honneur ou le malheur (tout dépend si vous cherchez un plan avec un grand Q ou l'amour avec un grand A) de vous aborder, il mettra très peu de temps pour aller droit aux but. En plus des éternelles et traditionnelles questions sur votre propre personne (mensurations ? TBM ? Actif ou passif ? épilé ?), il pourra éventuellement vous dire ce qu'il attend de vous du genre "je veux te s*cer ta b*te jusqu'à ce que **splach** au fond de ma gorge, et je veux que tu tiennes bien ma tête à ce moment" (version soft et censurée).
Il peut aussi vous proposer de vous amuser avec ses petits jouets... non il n'est pas retombé en enfance, ce sont des jouets pour adultes. Mais comme pour les jouets pour enfants, il ne vaut peut être pas mieux les porter à la bouche, mais pas pour les mêmes raisons. Parce qu'ils sont fait pour être en contact avec d'autres parties du corps.
Si vous cherchez un plan Q ou un plan hard, ce genre de type est pour vous. mais si vous recherchez le grand amour, pas sûr qu'il change pour vous. Même si, dans un monde merveilleux, l'amour peut faire des miracles...

Posté par galdien à 22:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,