samedi 8 mai 2010

Le coming-out

Faire son coming-out, ou sortir du placard en bon français, est un passage obligé ou non auquel passe nombre d'homos. C'est une étape plus ou moins difficile où on annonce explicitement à son entourage qu'on est homo, où on dévoile une partie de soi-même, une facette de sa personnalité. Par conséquent, le terme coming-out a pris tellement d'importance qu'il peut être même parfois être utilisé par extension dans d'autres situations... Par exemple lorsqu'on révèle publiquement une chose considérée comme honteuse, du genre que vous êtes accro au feuilleton "+ belle à vie", ou que vous avez tous les disques de "Djennyfair de la Starac'". Mais là, nous allons nous concentrer sur le "coming-out" au premier sens du terme. Car cela peut être une étape douloureuse pour vous et vos proches et il existe mille et une façon de faire part de ce que vous êtes, pour vivre votre vie enfin en toute transparence, sans mensonge. Voici la liste non exhaustive des différentes manières de mener à bien ce cap... à ne pas suivre forcément au pied de la lettre.

Posté par galdien à 15:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


mardi 4 mai 2010

Portrait #6 : L'impatient

On ne nommera ainsi pour ne pas l'appeler casse-c..., car ça ferait trop vulgaire... et ce n'est pas le genre de la maison ! Donc l'impatient scrute tous les lieux possibles et imaginables de rencontres (bars, boîtes, sites de rencontres, voire saunas...) pour y dénicher LE grand Amour, le vrai, le beau.
Mais le problème c'est que tout d'abord il tombe amoureux tous les quarts d'heure environ, donc à chaque fois qu'il voit un ravissant jeune (ou moins jeune) homme.
Si vous tombez sur lui, donc attention ! Dès le premier "ça va ?", il vous répond : "je sens qu'il se passe quelque chose de très fort entre nous." Il vous dévore des yeux à votre première rencontre, veut tout savoir de vous, vos goûts musicaux ("tu préfères La Madone ou Mylène Fermière ?"), culturels, et même culinaires ("les poissons panés tu les préfères cuits à point ou bien dorés ?"), si vous voulez un animal de compagnie, et comment vous l'appelleriez. Dans la foulée, il vous raconte ses dernières mauvaises expériences qui ont mal tourné avec des goujats... d'ailleurs il doit reprendre toutes ses dernières affaires chez son ex chez qui il habitait et qu'il a quitté après 10 jours de relation.
À l'issue de la première rencontre, il vous dit déjà qu'il vous aime et qu'il veut vous revoir. Le soir même, il vous appelle et vous envoie des messages vous disant qu'il ne peut plus imaginer sa vie sans vous.
Lors de la deuxième rencontre, il vous présente Clochette, le chihuahua nain (mais si ! l'animal de compagnie que vous aimeriez avoir et le nom que vous auriez aimé lui donner !) dont vous vous occuperez ensemble amoureusement comme si c'était votre enfant !
D'ailleurs votre ami impatient a déjà apporté quelques affaires, "3 fois rien" vous dira-t-il ("3 fois rien" = la traditionnelle brosse à dents et 2 grosses valises pleines à craquer).
Une fois qu'il a envahi votre espace, il vous annonce qu'il a préparé toutes les démarches pour le PACS, et que pour vos prochaines vacances... MARIAGE À LAS VEGAS. Et là, il enchaîne avec tous les préparatifs, les invités et le traiteur, jusqu'à ce que vous cherchez à le calmer dans son enthousiasme...
Mais le problème c'est qu'en plus d'être impatient, il est très susceptible... car il en déduit que vous ne voulez pas vous marier avec lui, que vous ne l'aimez pas, qu'à vos yeux votre relation n'est pas importante, et que vous n'êtes pas digne de lui. Et là il vous réclame le divorce, la garde de Clochette, et s'il le pouvait la pension alimentaire, et vous traite par la même occasion de père indigne et vous fait culpabiliser par que Clochette va tomber dans la délinquance, va devenir mère avant ses 2 ans, car elle aura elle-même manqué d'un père qui n'a pas fait attention à elle...
Cependant, si vous même vous êtes plutôt impatient, tout se passera bien alors... jusqu'à ce que vous vous rendez compte au bout d'un mois que vous n'étiez pas avec la bonne personne et que vous avez l'amère sensation d'avoir gâché une si longue partie de votre existence...

Posté par galdien à 20:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,

mercredi 28 avril 2010

Portrait #5 : Le timide

Lorsqu'on est atteint de timidité maladive, il n'y a rien de mieux que de tenter les rencontres en ligne afin de passer enfin à l'acte. C'est pour cela que l'on aura plus de chance de rencontrer des mecs timides sur les sites de rencontres, que de les voir se trémousser sur les pistes de danse dans les boîtes gay...
Un mec timide ça change des gros obsédés qui vous draguent lourdement... Car là, c'est vous qui l'aborderez. Car le timide ne fera jamais le premier pas. Et le revendique souvent dans son profil. Et ne cesse de vous répéter qu'il est très timide dans vos contacts en ligne, et vous faites tout pour qu'il se sente en confiance.
Et lors de la rencontre... Oui ! Le jour de la rencontre ! Car il a trouvé la force de venir ! Il doit vraiment tenir à vous ou à cette rencontre ! Donc, le jour de votre grande rencontre tant attendue, vous êtes encore plus attendri par ce grand timide. Et voilà qu'il bafouille, qu'il rougit. Et ses petits gestes maladroits vous font encore plus craquer. Et lorsqu'à fin, il vous dit qu'il n'est jamais arrivé à faire avec d'autres ce qu'il vient de faire avec vous, là, vous succombez. Et vous le trouvez vraiment trop mignon.
Mais...
Mais attention danger ! Car le charmant jeune homme timide peut mener un double jeu. Sous son masque d'individu attachant se cache un être tyrannique. Son manque d'assurance vous mènera à lui donner toujours raison, même si ce n'est pas le cas. Aussi compte-t-il sur sa timidité maladive pour que vous fassiez ce qu'IL veut. Et peut utiliser la résistance passive si vous ne cédez pas, en boudant pour un oui ou pour un non.
Vous vouliez avoir le rôle de sauveur, de grand chevalier qui l'aidera à combattre sa timidité ? Vous en deviendrez plutôt sa victime. Et le jour où vous lui ferez des reproches, et que vous remettrez en cause votre relation, il vous rétorquera que c'est VOUS qui êtes allé le chercher, c'est VOUS qui êtes allé l'aborder, et que LUI ne vous a jamais rien demandé.
Donc méfiez vous des apparences et réfléchissez à deux fois avant de vous engager avec ce type de personne...

Posté par galdien à 21:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

dimanche 25 avril 2010

Portrait #4 : L'hypocrite

Il se trouve parfois qu'on assume pas ce qu'on est, car être gay n'est pas toujours facile à accepter... Mais il arrive aussi qu'on assume pas ce qu'on veut, à savoir le genre de relation qu'on veut avoir.
C'est là qu'intervient l'hypocrite. L'hypocrite prétend rechercher une "relation sérieuse et stable"... et "plan Q s'abstenir" (si si, c'est marqué clairement comme ça sur son profil). Il trouve dommage que les relations entre mecs se réduisent à une partie de jambes en l'air, et pense que cela est dégradant. Alors là dans le cas où vous êtes à la recherche du prince charmant, vous vous dites "Bingo !", et vous pensez tomber sur le bon numéro. Mais comme assez souvent il y a un petit fossé entre le profil et la réalité... et pas forcément par rapport à la photo, cela peut être aussi sur les intentions.
À votre rencontre, il se montre charmant, attentionné, gentil, prévenant, et vous caresse dans le sens du poil... jusqu'à ce que vous craquez, et que vous passez à l'étape supérieure, celle où vous vous retrouvez dans le même lit (ou sur le même divan, ou sur la même banquette arrière...). Car après cela, les petites attentions se transforment en grande indifférence, et vous demande gentiment de rentrer chez vous, ou vous invite à dormir chez lui... sur le canapé (et lui dans son lit bien sûr). Et ne vous donne pas de nouvelles après avoir pris congé. Et si vous avez le malheur de le contacter par tous les moyens de communications possibles, c'est face à un grand silence que vous vous heurterez... Jusqu'à ce qu'il craque. Et vous dise une bonne fois pour toutes qu'il à autre chose à faire que de supporter vos pleurnicheries et qu'il ne vous a jamais rien promis, et qu'il n'a pas envie de s'engager dans une relation. Et puis vous n'étiez pas trop son genre.
Multiple coup dur si vous êtes la petite "fleur bleue" tombée sous son charme...
Ou aubaine si vous êtes adepte des aventures sans lendemain, au moins vous n'aurez pas à culpabiliser...

Posté par galdien à 14:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

mardi 20 avril 2010

Portrait #3 : Le pervers

smile_langueAutre type de personnage sur lesquels on peut tomber lorsqu'on désire faire des rencontres : le pervers, ou plus précisément le pervers sexuel. Ou pour le désigner de manière plus flatteuse : l'accro au sexe.
Avec ce genre de type, on sait où on va, car il est souvent assez direct sur ses intentions, ou du moins on le devine en visualisant son profil. Si un type affiche sur son profil de votre site de rencontres préféré des photos de lui montrant des parties du corps prohibées par la bonne morale, ou adoptant des positions peu habituelles, il y a fort peu de chances que ses intentions soient romantiques. En d'autres termes, vous n'allez pas passer votre temps à vous regarder dans les yeux dans les yeux, en vous récitant des poèmes d'amour, à graver vos noms au coucher du soleil sur les rochers au bord de la mer avec la mention "pour toujours", tout en vous jurant fidélité à la vie, à la mort.
Non seulement ses intentions sont explicites sur son profil par les photos ou par le fameux message de présentation (du genre "salu les mec, ch 1 plan" et toutes ses variantes), mais s'il a l'honneur ou le malheur (tout dépend si vous cherchez un plan avec un grand Q ou l'amour avec un grand A) de vous aborder, il mettra très peu de temps pour aller droit aux but. En plus des éternelles et traditionnelles questions sur votre propre personne (mensurations ? TBM ? Actif ou passif ? épilé ?), il pourra éventuellement vous dire ce qu'il attend de vous du genre "je veux te s*cer ta b*te jusqu'à ce que **splach** au fond de ma gorge, et je veux que tu tiennes bien ma tête à ce moment" (version soft et censurée).
Il peut aussi vous proposer de vous amuser avec ses petits jouets... non il n'est pas retombé en enfance, ce sont des jouets pour adultes. Mais comme pour les jouets pour enfants, il ne vaut peut être pas mieux les porter à la bouche, mais pas pour les mêmes raisons. Parce qu'ils sont fait pour être en contact avec d'autres parties du corps.
Si vous cherchez un plan Q ou un plan hard, ce genre de type est pour vous. mais si vous recherchez le grand amour, pas sûr qu'il change pour vous. Même si, dans un monde merveilleux, l'amour peut faire des miracles...

Posté par galdien à 22:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


mercredi 14 avril 2010

Portrait #2 : Le bogoss

SmileyLe monde gay ne serait pas un monde gay s'il n'avait pas son fameux lot de beaux gosses (ou bogoss) que ce soit dans les lieux gays (bars, saunas...) ou sur le net (chats...).
Le bogoss comme son nom l'indique est un mec agréable à regarder. Parfois parce que sa beauté est naturelle, le plus souvent parce qu'il prend beaucoup soin de lui. Pour certains il faut beaucoup de travail : bronzage, épilation, musculation, crème de jour, voire maquillage et aussi sapes hors de prix. Il investit énormément pour s'entretenir, pas seulement en argent, mais aussi en temps... ce qui lui laisse peu de temps pour entretenir sa beauté intérieure. Toutes les parties de son corps sont musclées sauf son cerveau, qui est négligé.
Donc l'avantage du bogoss, c'est qu'il est... beau. En revanche, au niveau intellectuel, ne comptez pas sur lui pour parler philosophie et littérature. Si vous lui parlez de Spinoza, il vous demandera quand quelle équipe il joue, ou s'il a déjà posé dans le calendrier des DIEVX DV STADE. Aborder des sujets sur les faits de société ou la politique ? Il pensera que les sans-papiers sont trop "tendance" car il n'y a rien de plus "out" que le papier... "C'est vrai qui écrit maintenant ? Aujourd'hui on utilise tous des Aïe-Phone !" vous répondra-t-il. Et si vous creusez un peu plus ce genre de sujet, vous vous trouverez face à un silence profond... En revanche, il fera un scandale si vous vous n'êtes pas capable de citer le gagnant de "Farm celebrities III in Africa", ou si vous n'êtes pas au courant des problèmes de couple de Brad et d'Angie.
De plus si allez à la muscu moins d'une fois par semaine, que vous n'avez pas fait d'UV depuis le mois dernier, que vous portez une veste qui est démodée depuis 3 semaines et que vous avez plus de trois poils sur le torse, là vous serez un gros "loser", vous n'existerez plus pour lui car lui ce qu'il veut c'est aussi un autre bogoss, avec qui il fera toutes sortes de sports, avec qui il comparera ses muscles et qu'il admirera, comme on s'admire face à un miroir.
Car il est narcissique et exhibitionniste. Parce que c'est lui qu'il aime par dessus tout et il aime bien se montrer, ou plutôt montrer ses muscles sur son profil par exemple.
Vous vous êtes déjà fait jeter par ce type de mec pour des raisons aussi profondes ? Dites vous qu'il vous faudra beaucoup moins de temps pour vous pour devenir beau et musclé que pour lui pour devenir intelligent et cultivé...

Posté par galdien à 22:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

vendredi 9 avril 2010

Portrait #1 : Le novice

smile_bleuEh bien oui, il faut bien commencer par là ! Car tout le monde commence par franchir cette étape.
Le novice est celui qui franchit LA grande étape qui lui permettra de faire de belles rencontres. Car le plus souvent, il est là pour ça, pour amitié sincère ou relation durable. Parfois, il vient aussi pour perdre son pucelage fort encombrant à n'importe quel prix. Quoiqu'il en soit, le novice a maintenant dépassé l'étape qui suit le visionnage de photos ou vidéos cochonnes et tient à être l'acteur de sa vie (ou parfois d'une vidéo qui en fera une star sur le net malgré lui).
Évidemment, il est vierge de tout, y compris de l'expérience de la drague en ligne, et arrive avec toute sa candeur. Il ne sait pas s'y prendre, il ne sait pas comment aborder ses nouvelles conquêtes, entre autres parce qu'il n'a pas encore saisi le fonctionnement du "chat". Car il n'a pas compris que lorsque les caractères clignotent, c'est qu'il a reçu des messages, et qu'il suffit de cliquer dessus pour lire ces messages... Et du coup ses interlocuteurs, excédés abandonnent la partie... Et dommage pour notre novice ! il a perdu de belles occasions de rencontrer des vieux pervers à la recherche de chair fraîche l'homme de sa vie !
Lorsqu'enfin notre charmant petit nouveau comprend la mécanique du "chat" homo, et qu'il est sur le point de maîtriser l'art d'envoyer des messages, voire des photos, il doit franchir un autre obstacle... le langage gay. Tout d'abord, avec les termes propres à l'homosexualité. S'il sait ce qu'est une sodomie, et à peu près (mais pas tout à fait) ce qu'est être actif ou passif, il se peut qu'il ait du mal à répondre à TBM ? Il comprendra donc que c'est du langage SMS, et pensera que vous parlez de voitures et vous dira plutôt, "C pa mal les BM, mai j sui pluto Renault, j préfer les marque francaise", et vous laissera donc dépité par autant d'ignorance.
Ensuite, autre obstacle du langage gay (ou typique de toutes sortes de sites de rencontres), les annonces, qui prennent souvent un autre sens. En effet, certains précisent dans leur annonce qu'il recherchent un mec sérieux pour relation durable et sincère, alors qu'il recherchent simplement un plan Q pour se distraire un peu pendant leurs longues soirées d'hiver. Et ça, le novice il ne comprend pas trop, car il prend tout au premier degré, et croit du coup tomber sur le beau prince charmant, alors que ce n'est qu'un vieux crapaud baveux.
Ainsi, de rencontre en rencontre, le novice croyant pouvoir arriver au 7e ciel, grâce au merveilleux moyen de communication qu'est internet, passe au 36e dessous, déception après déception, se rendant compte de la réalité cruelle des sites de rencontres...

Posté par galdien à 22:30 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

Portraits-robots des rencontres gays

C'est bien joli d'avoir des fantasmes... encore faut-il les assouvir. Et pour cela, il ne faut pas y aller par quatre chemins...
Il faut donc aller à la rencontre de celui qui assouvira vos fantasmes. Mais l'objet de votre fantasme, n'est pas que gay, hétéro, senior ou en uniforme, il a aussi d'autres particularités, d'autres qualités ou défauts. Si sur votre site de rencontre préféré, il vous semble parfait, peu à peu le masque tombe et les détails que vous trouviez si mignon et si attendrissants se révèlent au final insupportables... au point que vous vous demandez comment vous avez pu vous embarquer dans ce genre de relation.
Bienvenue dans l'enfer des rencontres !!!!

Posté par galdien à 22:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,

dimanche 21 mars 2010

Moyen de communication #7 : Internet

internetInternet... Le grand sésame ! Internet... LE moyen de communication révolutionnaire, celui qui changera à jamais nos vies. Internet à lui seul réunit tous les médias, tous les moyens de communications. Avec Internet on peut lire du texte, regarder des photos, voir des vidéos, écouter de la musique, téléphoner, faire de la visioconférence... et tout ça avec une rapidité déconcertante. Internet le meilleur ami de l'homme ? Peut-être, car grâce à Internet, on peut aussi demander des conseils, retrouver ses amis d'enfance... et aussi s'exprimer, bloguer, raconter sa vie sans intérêt, ou informer ses concitoyens.
Avec le blog, on peut faire ce qu'on n'avait jamais pu faire auparavant : exprimer ses idées, raconter sa journée au monde entier sans être obligé de payer ou de gagner quoi que soit (du moins financièrement).
Aujourd'hui, il est impossible d'envisager une vie, ni même une journée sans Internet, avec ses avantages, mais aussi les quelques mauvais côtés, car avec Internet tout n'est pas rose non plus (sinon ce ne serait pas marrant).

Est-ce l'idéal pour les rencontres gays ?

Ah ! Internet, le meilleur ami de l'homo désespéré ! Grâce à Internet, même le gay isolé dans sa campagne peut se sentir moins seul en lisant des témoignages de ses congénères, regarder des photos de mecs légèrement dévêtus, s'exprimer en se lamentant sur son sort d'homo esseulé, visionner des vidéos de charme... et sauter le pas en tentant d'ouvrir le sésame grâce aux sites de rencontres (gays s'il vous plaît, cela facilite les choses !).
Car avec Internet, tu peux discuter en direct avec les mecs de ta région, et il y en a pour tous les goûts : les actifs, les passifs, les auto-reverse, les TBM... Et il y a même la possibilité de faire une visio-conférence, disons d'une manière un peu spéciale, plus connue sous le nom de plan cam.
Tout le monde peut (en théorie) trouver son compte, aussi ceux qui cherchent un "plan love" que ceux qui cherchent un "plan Q"... Pour trouver le plan de votre ville pour retrouver votre chemin ce ne sera pas là que vous trouverez votre bonheur... A moins que votre site de rencontres gay préféré vous propose de géolocaliser votre interlocuteur.
Bref, pour finir sur une phrase bateau, Internet est un bon moyen de faire connaissance, mais rien ne vaut la rencontre réelle... à condition bien sûr que ce soit une bonne rencontre...

Posté par galdien à 22:30 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

lundi 15 mars 2010

Moyen de communication #6 : Le SMS

SMS : sigle signifiant Short Message Service, aussi appelé texto. A l'instar de ses ancêtres les "pagers" ou les messagers de poches (Tatoo, Tam Tam, Kobby... Mais si ! Souvenez-vous !), le SMS permet de transmettre des messages écrits instantanément à son interlocuteur par l'intermédiaire d'un petit appareil (ici le téléphone portable). D'où le développement du langage SMS...
Eh oui pour ceux qui l'auraient oublié, le langage SMS n'est pas réservé aux jeunes incultes et à ceux qui sont fâchés avec l'orthographe. Le langage dit "SMS" s'est imposé car le nombre de caractères était encore plus limité qu'actuellement, ce qui n'était pas pratique pour les messages longs... Surtout qu'en plus il faut taper des lettres à partir d'un clavier chiffré, ce qui ne donne pas envie de se soumettre aux conventions orthographiques.
Le SMS permet d'envoyer un message sans déranger son interlocuteur, sans avoir à parler au téléphone, et donc de déranger votre entourage. En plus c'est pratique vous pouvez envoyer des messages de partout : dans les transports en communs, en cours, en réunion, lors de vos rendez-vous avec le pape... Bref ce bijou de la technologie a réussi à s'imposer en peu de temps, pour devenir incontournable.
Comme pour le Minitel, de nombreux services intéressants sont disponibles par SMS. Ainsi vous pouvez savoir si votre ex vous aime toujours, à quel âge vous pouponnerez, vous pouvez aussi connaître le prénom de votre prochain plan Q, savoir si votre futur petit ami aura des hémorroïdes (en tapant HEMO au 8 99 99, 50 € le SMS hors coût d'envoi)...
Et donc vous avez la possibilité de faire des rencontres par SMS.

Est-ce l'idéal pour les rencontres gays ?

Pour établir un contact, pourquoi pas. Mais on ne peut pas se contenter du SMS seul, car les messages sont trop limités. Cependant, cela peut être jouable pour un plan Q avec les messages du type "jh 185 75 cho ch jh tbm pr plan hot". Sur ce point-là les choses sont claires, rapides et on va droit au but.
C'est en quelque sorte le Minitel amélioré : plus petit, portable, plus rapide, et en plus on peut envoyer des photos, et même des vidéos... à condition bien sûr d'avoir le modèle avec appareil photo et vidéo intégré, sinon c'est fichu, surtout si votre interlocuteur "ch 1 bogoss et si no pic no dial".
Ce ne sera pas l'idéal si vous cherchez une relation sérieuse et que vous attendez de mieux connaître votre prétendant avant de le rencontrer. Car ce n'est pas très simple de parler de votre couleur préférée, de disserter sur le dernier film que vous avez vu, ou de raconter vos souvenirs d'enfance par SMS. Mais pour cela vous pouvez le coupler à d'autres moyens : le téléphone (de manière vocale cette fois-ci), ou pourquoi pas Internet en attendant LA rencontre.

Posté par galdien à 22:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,