samedi 31 décembre 2011

Les calendriers #3 : Quand les "paysans suisses" s'en mêlent...

fermier2012Mes très fidèles lecteurs (et ils sont fort nombreux !) connaissent mon amour inconditionnel des calendriers que je clame à chaque fin d'année. Cette année j'ai décidé d'aborder le sujet d'une autre manière grâce à un article publié sur un site d'amateurs de calendriers de rencontres pour les hommes qui aiment les hommes (et aussi de femmes qui aiment les femmes). Et cet article a attiré vivement mon attention par son titre très accrocheur contenant les mots "calendrier", "paysans" et "suisses". En tant qu'amateur de calendrier ayant de proches origines paysannes, et de plus lointaines origines helvétiques, je me suis dit que j'allais me régaler, sachant que je n'aurai pas la possibilité de poser pour l'année prochaine, n'étant qu'à moitié paysan, et qu'un tout petit peu suisse, mais pas vraiment en fait...

Je m'attendais donc à voir de vrais campagnards, donc de vrais hommes, bourrus, poilus, sachant manier la fourche à fumier comme personne, avec leur salopette de couleur sombre salie par la terre cultivée, avec leur corps massif, rassurant, au volant de leur tracteur, le brin de paille à la bouche, ou en train de traire Marguerite (la vache) avec leurs grosses mains de bûcheron et leur regard bienveillant, tout en assumant leur petite part de féminité avec classe pour plaire au minimum aux femmes et (bien évidemment !) aux gays...

Que nenni... Si malgré tout, les jeunes hommes qui figurent sur le calendrier sont plutôt (très) agréables à regarder (pour la plupart), tout cela manque (un peu) de naturel : entre les tablettes de chocolat (plutôt dues à la fréquentation assidue - voire frénétique - des salles de muscu qu'au maniement du fumier avec la fourche) et le manque de poils, sacrifiés par des coups de crème épilatoire (pour ne pas faire fuir une partie de la clientèle gaie qui pourrait faire une syncope à la vue du moindre poil) ou par des coups de tondeuse (pour essayer de garder les consommateurs gays amateurs de poils). Sans compter les tenues, dignes d'un bon paysan, avec des sous-vêtements bien moulants, bien propres, avec des couleurs bien vives... il ne manque plus que le jockstrap et on tombe dans le réalisme le plus total !

Et la crédibilité de ces charmants paysans monte à son paroxysme quand on voit ces éphèbes manier leurs outils de travail (agricole j'entends) avec presque la même aisance que les jeunes femmes à forte poitrine maniant la tronçonneuse dans les calendriers d'une célèbre marque allemande produisant du matériel de motoculture...

Et pour achever de nous prendre pour des imbéciles convaincre que ces charmants jeunes hommes ne sont pas pris uniquement pour leur physique, mais surtout pour leur rapport à la terre, le site internet explique que tous ces garçons connaissent l'univers agricole, donc pas forcément paysans (vous avez dit publicité mensongère ?). C'est ainsi que l'un d'entre eux, étudiant en médecine (??), a passé toutes les vacances des son enfance dans la ferme de son oncle. Il défend malgré tout la cause paysanne, tel une Miss France défendant la cause animale car faire bobo aux animaux c'est très mal.

En résumé, si vous fréquentez la salle de muscu au grand minimum une fois par semaine et si vous êtes allés (au grand maximum ?) trois fois dans votre enfance caresser la douce laine des moutons chez vos grand-parents, et que vous êtes accessoirement suisse, vous pouvez envoyer votre candidature pour le calendrier de l'année prochaine. Quand à moi je m'en vais manier la fourche pour me faire des abdos en béton et me faire naturaliser suisse pour avoir tous les critères requis...

Posté par galdien à 14:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


mardi 28 décembre 2010

Les calendriers II

tampon_recyclageC'est la fin de l'année, et comme à chaque fin d'année, il y a toujours un objet de la vie quotidienne que l'on change : le calendrier. C'est donc ainsi que je décide de recycler plus ou moins ce billet que j'ai écrit l'an passé pour en modifier un peu la forme, et aussi rajouter quelques éléments que j'ai oublié. C'est donc sous forme de tableau que j'ai décidé de parler de cet objet insolite qui est le calendrier en énonçant les avantages et les inconvénients selon les différents types de calendriers, avec en supplément les calendriers de pompiers et les calendriers perpétuels, avec de charmantes illustrations (au cas où vous ne comprendriez pas)...

Calendrier
Avantages
Inconvénients
type 12 mois sur 1 page
- permet de voir d'un seul coup d'œil tous le mois de l'année - est tout usé à la fin de l'année (plié, déchiré, gribouillé...) surtout lorsqu'il est beaucoup utilisé
type 1 page par mois
- les pages se changent tous les mois et sont souvent illustrées : effet nouvelle déco garanti tous les mois !
- possibilité de mettre des petites notes pour chaque jour (sortir les poubelles, anniversaire de pacsage...)
- ne permet pas de voir directement d'un seul coup d'œil quel jour tombe le 25 décembre quand on est le 20 mars
éphéméride (1)
- souvent une histoire drôle à chaque page (sauf le week-end)
- on sait toujours quel jour on est
- histoires tellement drôles qu'on a envie de découvrir les histoires suivantes (surtout en début d'année)
- les histoires censées être drôles ne sont pas toujours drôles
-on sait quel jour on est à condition de mettre à jour le calendrier au bon moment
- très difficile de savoir quel jour tombe le 15 août quand on est le 14 juillet
des pompiers
- parfois livré par des pompiers sexy dans leur uniforme
- photos des pompiers dans leur uniforme, mais aussi en action comprises avec le calendrier
- informations importantes sur les gestes qui sauvent en cas de danger
- les pompiers livreurs ne sont pas toujours choisis en fonction de leur critères physiques
- parfois difficile de trouver des pompiers sexys dans les photos
- les pompiers en photo ne sont jamais dénudés
- les pompiers en action sont difficilement discernables sur les photos (en revanche le petit chaton qu'ils sont en train de secourir...)
des postes (2)
- parfois livré par un facteur sexy dans son uniforme
- contient des petites infos intéressantes : plan des villes et villages de la région, liste des villes et villages avec leur code postal et le nombre d'habitants
- permet parfois (surtout les anciens calendriers en fait) de calculer quel jour tombera le 1er novembre 2040, ou tombait le 1er mai 1850
- Vaste choix pour les illustrations : petits chats, villages d'autrefois, photos en noir et blanc, paysages, fleurs...
- le facteur livreur n'est pas toujours sexy... pire, ça peut être une femme !
- les calendriers récents ne permettent plus de calculer quel jour tombera le 1er novembre 2040, ou tombait le 1er mai 1850 !
- à quand un calendrier avec les facteurs les plus sexys dénudés ?
des DIEVX DV STADE (3)
- beau calendrier en papier glacé
- belles photos de jeunes hommes bien musclés et bien bâtis
- noir et blanc souvent utilisé => effet nu AR-TIS-TIQUE assuré !
- un équivalent féminin existe pour ceux et celles qui préfèrent les femmes : les calendriers Pirell*
- pas pratique pour noter l'anniversaire de tonton (peu d'espace pour ça et en plus ça fait tâche sur la page de F.Mich*lak)
- à ne pas accrocher n'importe où (= à tenir hors de la vue des enfants)
- ce ne sont pas les rugbymen eux-mêmes qui livrent le calendrier
de l'Avent (4)
- permet aux enfants de patienter en attendant le jour de Noël
- est souvent constitué de cases contenant de délicieux petits chocolats ou des petites friandises
- est parfois constitué de cases contenant des images
- les petits (et grands) enfants sont tenteés de manger plusieurs petits chocolats => risque de ne plus savoir dans combien de temps ce sera Noël
- ne concerne que le mois de décembre !
perpétuel
- calendrier utilisable sur plusieurs années
- économique : si on ne trouve pas de calendrier gratuitement il peut resservir une année supplémentaire !
- écologique : c'est bon pour la planète !!
- ne comprend pas le jour de la semaine
- les fêtes à dates variables ne sont pas mentionnées, ainsi que les saisons, et aussi les lunes
- ne permet pas l'excitation provoquée par l'arrivée d'un nouveau calendrier !

Quelques exemples :

1.Éphéméride =>calendrier2011 2.Calendrier des postes =>calendrier_chat

 

3.DIEVX DV STADE =>calendrier_dds 4.Calendrier de l'Avent =>avent

Et maintenant faites votre choix pour votre nouveau calendrier !

Posté par galdien à 18:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

jeudi 23 décembre 2010

En attendant le Père Noël...

noelTous les ans à la même année, un grand événement se produit, un événement auquel personne ne peut échapper, qui réunit petits et grands. C'est une grande fête, la plus célèbre du monde occidental, et peut-être même au delà : NOËL.
Noël, la fête des cadeaux, du sapin de noël, des illuminations nocturnes et aussi du chiffre d'affaires des grands magasins qui s'envolent. La fête où tout le monde s'offre des cadeaux, et en reçoit aussi, avec beaucoup de plaisir et de bonheur...
Attardons-nous donc sur les deux grands symboles de Noël : le Père Noël et les cadeaux.
Commençons tout d'abord par le Père Noël.
Petite mise au point en guise de prélude : l'année dernière en étalant ma science, j'ai fièrement annoncé qu'une marque de boisson gazeuse venant des États-Unis avait eu l'idée de faire changer la couleur du costume de l'homme barbu, passant du vert au rouge. Ce qui n'est pas entièrement faux, mais ce n'est pas entièrement vrai non plus. Car il existait déjà quelques représentations du Papa Noël en rouge bien avant la fameuse publicité pour cette boisson, qui n'a donc rien inventé, mais a tout de même contribué à garder cette image actuelle du Père Noël.
Donc le Père Noël, personnage à l'allure rassurante, barbu et avec un peu d'embonpoint, aimant gâter petits et grands avec sa hotte pleine de cadeaux, pourrait être un habile mélange entre le bear, le senior et le sugar daddy. Il est coutume de dire qu'il aime les enfants, car c'est quelqu'un de juste, bon et donne des cadeaux à tous les enfants, les grands comme les petits, les riches comme les pauvres, les sages comme les moins sages (malgré les menaces faites aux enfants qui ne sont pas sages).Et à cause de ce genre de menace, certains enfants le craignent le Père Noël... Car dans certains cas le Père Noël peut sembler effrayant.
Assez loin de l'image conventionnelle des petits enfants bien sages qui énoncent leur liste de cadeaux (dont ils n'auront pas la moitié) sur les genoux du Père Noël rassurant, Creepy Santas Photos montre une image quelque peu décalée de ce genre de scène, avec un Père Noël ayant une allure kitsch, parfois effrayante. Quant aux enfants qui sont sur ses genoux (lorsque ce sont des enfants), ils laissent plutôt l'impression de ne pas être toujours rassurés, en témoignent leurs expressions et leurs larmes...
Peut-être de quoi vous rappeler certains souvenirs...

Passons maintenant aux cadeaux.
Je vous en avais un peu parlé l'an passé et je ne reviendrai pas dessus. Il peut se trouver que certains cadeaux d'une horreur rarissime puissent faire le bonheur de leur nouvel acquéreur, au point de l'afficher fièrement dans leur salon, en particulier chez les gens d'un certain âge et/ou ayant fort peu de goût en matière de décoration. C'est ce que montre Crap At My Parent's House, qui signifie plus moins "Horreurs que l'on trouve chez ses parents". Cette galerie, qui s'alimente de jour en jour, expose toutes les pires horreurs décoratives trouvées le plus souvent dans le salon des parents (mais aussi dans d'autres pièces, chez d'autres personnes), comme des bibelots ou des objets de la vie de tous les jours plutôt fantaisistes. Le kitsch est de rigueur, avec les objets en forme d'animaux, ou des représentations religieuses invraisemblables telles que le petit Jésus faisant du foot.
Âmes sensibles allergiques au mauvais goût, s'abstenir !
Pour les autres cela vous donnera une idée cadeau pour votre pire ennemi(e)...

Posté par galdien à 20:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,

samedi 9 octobre 2010

F*B* nous rend-t-il stupides ?

J'ai envie de vous parler de cette formidable invention qu'est F*B*. F*B* pour ceux qui ne (re)connaîtraient pas est le fameux site de réseau social inventé par notre ami Mark Z... qui compte plus de 500 millions d'utilisateurs. Un film sur cette merveilleuse aventure doit d'ailleurs sortir ces jours-ci mais ce n'est pas le sujet de mon présent billet, non.
Ce dont je vais vous parler c'est de l'inconscience des gens qui mettent tout et n'importe quoi sans réfléchir sur l'impact que ça peut représenter dans leur vie. Que certaines personnes ne savent pas qu'elles peuvent paramétrer les règles de confidentialité de leur profil. Que certaines personnes se ridiculisent sans s'en rendre compte.
Ainsi vous pouvez joyeusement assister au règlement de comptes entre votre cousine et sa meilleure amie et votre fil d'actualité est truffé de noms d'oiseaux. Sans compter votre cousin complètement amoureux passe ses journées à écrire "je t'm mon amoure pour toute la vi, malgré c kon di j t'm kan même".
Mais vous pouvez aussi consulter la photo votre petit cousin souriant et grimaçant sur son pot sur le profil de votre cousine, ou la photo de vos petites nièces très très peu vêtues sortant du bain sur le profil de votre belle-sœur, et cela sans aucune gêne de la part de celle-ci, mais vous faisant poser des questions. Comment ces charmants bambins réagiront plus tard face à ces jolies photos consultables par le monde entier ? Comment réagiraient leur mère si elle était photographiée sur le trône en faisant la grosse commission ou à la sortie de la douche ? Quel est l'intérêt de prendre ce genre de photo ? Doit-on s'étonner qu'à l'adolescence ces mêmes jeunes se filment ou se photographient en très légère tenue et se montrent à des inconnus sur des blogs ou par visioconférence ?
À partir de ce genre de bizarreries, un site, Stupidbook, recense toutes les stupidités que l'on retrouve sur F*B*. Ainsi on peut donc retrouver un joli condensé de la bêtise humaine, de la création de groupes, à certaines situations cocasses ou embarrassantes, mais toujours assez drôles. Personnellement, j'ai une petite préférence pour celle-ci, mais on peut aussi en trouver plein d'autres, et à mon avis la liste risque bien encore de s'allonger...

Posté par galdien à 22:00 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : ,

vendredi 10 septembre 2010

La vie d'étudiant

cartableC'est la période des rentrées scolaires... Alors que les écoliers, collégiens, lycéens ont déjà repris le chemin de l'école, les étudiants reprennent, eux, assez souvent plus tard (mi-septembre, fin septembre, voire début octobre). Ce qui va suivre va sûrement rappeler des (bons ?) souvenirs à ceux qui ont été et qui sont toujours étudiants, et qui vivent ou qui ont vécu en chambre universitaire... Ce qui fut mon cas pendant 6 années...
Alors que certains étudiants vivent chez leurs parents (ceux qui habitent dans une ville universitaire), d'autres vivent en colocation, et d'autres encore vivent dans un studio (pourri ou coquet selon votre chance, et aussi votre compte en banque). Mais lorsqu'on vit dans une campagne éloignée de toute civilisation, qu'on a un portefeuille peu garni, et qu'on est pas suffisamment sociable pour vivre en colocation, on choisit les bonnes vieilles chambres universitaires avec ses atouts et ses petites contraintes.
Pour illustrer et éclaircir mon propos je vais vous faire un joli tableau :


Avantages Inconvénients
Prix - Pas très cher... ... Mais les prix augmentent beaucoup d'année en année
Superficie - 9 m² le plus souvent : c'est si petit qu'il n'y pas beaucoup de ménage à faire, et qu'on peut aller facilement d'un bout à l'autre de la pièce... ... Mais c'est trop petit pour recevoir, pour mettre beaucoup de mobilier.
- Risque de se cogner dans les meubles
Murs - Permet d'avoir une cloison entre sa chambre, celle des voisins et le couloir... - Très peu épais, ces murs permettent de tout entendre : musique, télé, conversations, galipettes (malheureusement je n'ai jamais eu l'honneur d'entendre ce genre de chose, contrairement à de nombreux "chanceux"...)
- Parfois truffés de trous (on peut même presque voir ce qui se passe chez les voisins)
Fenêtre - Si chambre refaite à neuf : double vitrage, volet roulant permettant de rester dans le noir total... Idéal pour faire une grasse matinée (quand on n'a pas cours bien sûr) - Si chambre ancienne : modèle années 60/70 avec fermeture bizarre (c'est fou l'imagination qu'ils avaient à cette époque !), avec courants d'air, permettant d'apprécier le bruit à l'extérieur (circulation automobile, chant des oiseaux, étudiants bourrés...) et stores à l'ancienne qui permettent d'apprécier la lumière du soleil au printemps vers 5 h du matin (pas de grasse mat' même le dimanche)
Cuisine commune - Lieu de vie où on peut échanger ses recettes de cuisine et ses petits trucs et astuces : comment réussir les pâtes au beurre, comment avoir sa ration quotidienne de légumes grâce à la soupe en brique ou en sachets
=> occasion d'aborder un charmant jeune homme (ou une charmante jeune fille), engager la conversation, et tisser des liens sociaux.
- Lieu de vie où on doit faire la queue pour faire chauffer ses bons petits plats précuisinés alors que personne ne parle ni se regarde, accentuant ainsi la tension, et l'attente.
- Lieux où des personnes visiblement en conflit avec les règles de l'hygiène et de la propreté laissent des détritus, des tâches un peu partout, voire des restants de nourriture.
Douches communes - Lieu idéal pour voir de charmants jeunes hommes sortir de la douche, avec des gouttes glissant sur leur corps parfait et avec seulement une serviette autour de la taille (et aussi des jeunes filles mais la serviette ne cache pas que la taille)... - Lieu se trouvant aux extrémités du couloir, comptant environ 5 douches par étage (pour 30 personnes donc), dont la moitié seulement fonctionne correctement, où il n'est pas rare de faire la queue le matin alors que l'heure de partir en cours approche dangereusement...
- Les toilettes se trouvent très souvent à proximité
Toilettes communes - Lieu permettant de satisfaire ses besoins naturels où ce sont les femmes de ménages qui nettoient (désolé c'est le seul avantage que j'ai trouvé, et en plus il ne concerne pas les femmes de ménage !) - Lieu où on n'ose pas aller lorsque d'autres sont déjà aux toilettes, à cause des bruits qu'on peut faire et/ou qu'on peut entendre, en particulier lorsqu'on sait qui est dans les toilettes à côté (qui sait aussi qu'on est à côté), même si c'est ce qu'il y a de plus naturel...
- Lieu où d'autres n'ont aucun scrupule à laisser une trace de leur passage et qui ne connaissent pas la brosse et la chasse d'eau...
- Lieu où on peut savoir si nos voisines sont en zone rouge grâce aux indices dépassant de la poubelle ouverte
Sociabilité - Voisins aimables avec qui on parle de tout et de rien et avec qui on peut manger dans la cuisine commune et discuter dans les chambres (ou parfois le couloir jusqu'à tard le soir), mais aussi faire des sorties...
- Possibilité de rencontrer et de discuter avec des étudiants étrangers, issus d'autres cultures et apprendre beaucoup de choses intéressantes.
- La politesse est de mise entre étudiants : on se dit toujours bonjour dans les couloirs même lorsqu'on ne se connaît pas
- Incompatibilités d'humeur avec les voisins provoquant des conflits, pouvant parfois apporter un peu de spectacle en un lieu où il ne règne aucune ambiance.
- La politesse n'est pas connue de tous : certains ne répondent pas quand on leur dit bonjour.

Ce tableau permettra aussi aux nouveaux étudiants résidant en chambre universitaire de se faire une idée de ce qui les attend... Bonne rentrée en tous cas !

Posté par galdien à 17:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,


vendredi 3 septembre 2010

Arachnophobie

toile_araigneeL'été touche à sa fin, et avec elle son lot de bébêtes indésirables, comme les insectes des tous poils, mais aussi les araignées. Car non, ignorants que vous êtes, les araignées ne sont pas des insectes mais des arachnides (on l'apprend normalement en primaire, et pourtant certains persistent à faire l'erreur !).
D'où le doux nom d'arachnophobie qui désigne - si vous avez fait un peu de grec ou si vous connaissez d'autres mots se terminant par "phobie" (tout homo qui se respecte en connaît au moins un) - la peur des araignées.Il faut savoir que ce mal handicape des milliers, des millions (des milliards ?) d'êtres humains, et qu'on n'en connaît pas l'origine. C'est vrai, pourquoi la phobie des araignées est si développée et pas la phobie des lapins ou des coccinelles ?
Ces sales bestioles gentilles bêtes vont tisser le plus souvent leur toile en campagne qu'en ville (à l'inverse des gays).
Elles se cachent le plus souvent dans les coins isolés, poussiéreux le plus souvent, flottant dans les airs (ou plutôt sur leur toile peu visible) attendant patiemment qu'une proie s'accroche à ses filets. Et parfois sortent se promener de temps en temps, pour voir si "l'herbe n'est pas plus verte ailleurs"... ou pour le plaisir de terrifier l'arachnophobe chez qui elle a osé élire domicile. Et plus elle est grosse, plus elle fait peur (cette phrase innocente prouve que vous avez l'esprit pervers si vous avez fait un parallèle sexuel), et crée soudainement une peur panique.
L'arachnophobe aura beau se rappeler de son premier livre sur les animaux, où les gentils auteurs auront tenté de le rassurer écrivant que, oui les araignées sont nos amies, car elles nous débarrassent de ces méchants insectes (et se gardent bien de dire qu'elles les torturent et les emprisonnent dans leur toile avant de les dévorer).
L'arachnophobe aura beau aussi de se rappeler de l'un de ses premiers livres d'histoires pour enfants avait pour personnage une gentille araignée qui se met à pleurer car tout le monde la fuit ou cherche à la chasser (précisons que le mot "tuer" est proscrit dans les livres d'enfants, en particulier lorsqu'une araignée parle, en plus celle-là ne s'est pas vantée de "chasser" les insectes).
L'arachnophobe aura beau aussi de se rappeler de ses grands-parents qui lui disaient que lorsque qu'une araignée sort de son trou "c'est signe de beau temps et de chaleur"...
Mais rien n'y fait !!!
Il est immobilisé, l'araignée lui fait peur. Elle bouge... Cette manière si particulière de bouger fait encore plus peur que l'araignée elle-même. L'arachnophobe n'ose plus bouger... On ne sait jamais au cas où elle sauterait sur lui.
Il faut qu'il s'en débarrasse, et employer s'il le faut de grands moyens : pantoufle, chaussure, balai, tapette à mouche (même si l'araignée n'est pas une mouche), bombe à insectes rampants (mais nan ! l'araignée n'est pas un insecte !),  bombe atomique...
Une fois le petit animal mis à trépas (une araignée écrabouillée, même en pleine jeunesse, semble moins triste que le chaton noyé au fond de la rivière, ou pire écrasé par une voiture), il faut donc s'en débarrasser...
Et l'arachnophobe reste atterré et cette rencontre le poursuivra pour la journée.
Ainsi il regardera dans tous les coins des murs, les plafonds pour s'assurer qu'il n'y ait pas une autre araignée vengeresse (car la solidarité entre araignées est bien connue de tous) qui se laisserait tomber du plafond en criant "BANZAÏÏÏÏÏ" et aller lui faire sa fête en lui recouvrant son visage avec ses longues pattes et en lui injectant son venin mortel. Il marchera avec de grosses chaussures et si c'était possible avec des bottes (même si on est en été) au cas où il croiserait un troupeau d'araignées immenses.
Toute bestiole ressemblant de loin ou de près à une araignée, ou même une tâche noire sur le mur ravivera la terreur qui sommeille en l'arachnophobe.
S'il fait chaud, et que l'arachnophobe se promène en short et en T-shirt, malheur à celui ou celle qui l'approche et le frôle par surprise (caresses de l'être aimé, mouche qui se pose, chat se frottant aux jambes...). L'arachnophobe sursautera en faisant un énorme bond, vous poussera ou tentera de vous écraser avec le revers de sa main, car il vous aura pris pour la vilaine araignée qu'il aura croisée le matin même...

Et se moquera pourtant de ceux qui ont peur des souris...

Posté par galdien à 18:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,

mardi 24 août 2010

Billy Boner

PLAYNous voici dans une période où la pornographie prend une place de plus en plus importante dans nos vies. On peut tous être amenés un jour à se lancer dans une carrière pornographique, volontairement ou non. Avant de vous jeter à l'eau ou avant que votre pire ennemi(e) décide de publier vos ébats sexuels sur la toile, il faut donc de toute urgence vous trouver un pseudonyme qui vous permettra de... percer dans le milieu pornographique, et donc d'avoir un nom qui donne envie, car Arlette Michu (par exemple), c'est pas très glamour. Et pour cela un fabuleux site vous le propose : Pornalizer. J'ignore comment fonctionne le système, car il vous suffit de donner votre nom et votre prénom. Et le résultat ne fait en aucun cas référence à vos noms et prénoms, et pas non plus à d'autres particularités (taille, positions préférées, etc...) puisqu'on ne vous les demande pas. Il existe simplement la version masculine et la version féminine...

J'ai donc testé certains noms au hasard comme ça pour m'amuser, par exemple, deux rebelles qui ont la sex-attitude en prônant le "no k-pote" :

  • Christine B... , ça donne : Candy Cumms ! (assez charmant)
  • Ben... Seize : Ronnie Rammer

Cependant, je remarque que c'est une arnaque, puisque le choix des noms est assez limité. En effet, j'ai donc testé et je récupère le pseudo de Billy Boner. Et pour m'amuser, j'ai également tenté un certain Nicolas S..., qui lui aussi aurait le même pseudo que moi... Ce qui sera difficile le jour où lui et moi nous nous lancerons dans le porno. Si plusieurs personnes ont le même pseudo, ça promet de jolis crêpages de chignons en perspectives...

Je me suis également amusé à voir ce que ça donnerait si on s'appelait Billy Boner. Visiblement le nom Billy Boner ne fait pas assez porno (alors qu'ils le proposent comme pseudo), car ça donne... Lorenzo Lovegun. Au pire c'est le pseudo que je prendrai si Nicolas S. se lance dans le porno avant moi...

Et vous quel pseudo aurez vous si vous vous lancez dans le porno ?

Posté par galdien à 20:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,

vendredi 20 août 2010

Vendredi 16 mai 2059

Comme chacun le sait, tout le monde va mourir un jour. Mais personne ne sait quand. Pour faire vos préparatifs (testament, adieu à vos proches, choix de la pierre tombale, dons d'organes, prendre rendez-vous chez le coiffeur ou l'esthéticienne pour apparaître sous votre meilleur jour ce jour-là), un site, The Death Clock vous révèle ENFIN quel jour vous allez mourir.Pour cela il vous faut les renseignements suivants :

  • Votre date de naissancepierre_tombale
  • Votre sexe
  • Votre indice de masse corporelle (le site est en anglais et vous propose gracieusement de le calculer... selon les unités de mesure anglo-saxonnes, mais vous pouvez aller le calculer ailleurs, il y a plein de sites qui le proposent)
  • Si vous êtes fumeur ou non
  • Sur quel mode vous voulez avoir votre réponse (normal, optimiste, pessimiste ou sadique)

Et donc une petite fenêtre s'affiche et vous annonce la date de votre dernier souffle, avec le compte à rebours des secondes qui vous restent à vivre.
Donc le vendredi 16 mai 2059, sera le jour où votre blogueur préféré rendra l'âme dans le mode normal.
Dans le mode optimiste, votre serviteur s'éteindra le vendredi 19 juin 2082.
Dans le mode pessimiste, le créateur de ce blog décèdera le vendredi 28 mars 2036.
Dans le mode sadique, l'auteur de ce billet trépassera le lundi 16 mai 2022.
Et vous ?

Posté par galdien à 10:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,

lundi 16 août 2010

À vendre

pannea10Ce billet inaugure une nouvelle rubrique, que j'appellerai pour le moment "Divertissement", qui consiste à vous faire (re)découvrir mes petites trouvailles plutôt amusantes, et donc divertissantes sur le Net.
Nous allons donc commencer par un site grâce auquel vous pourrez découvrir combien vous valez...

Certains esprits niais, bien-pensants et dégoulinants de bons sentiments prétendent que l'être humain n'a aucun prix. Et argumentent en posant les questions suivantes : comment évaluer la valeur d'un être humain ? Telle qualité est-elle plus importante que telle caractéristique ? Et l'éthique alors ??? (et gna-gna-gna...)
Mais dans un monde où de plus en plus de choses se monnayent, il arrive tout de même que certaines personnes valent cher financièrement (footballeurs, escort-girls...) Ce qui suscite chez vous des interrogations.
Vous vous êtes très certainement demandé combien vous vous valez ? Et vous n'avez aucun moyen de le savoir car vous n'êtes ni un sportif de haut niveau, et vous n'avez pas non plus envie de vous prostituer...
Heureusement un site, HumainAVendre.com, vous propose de savoir combien vous valez d'euros. Un petit questionnaire vous est adressé et vous êtes donc jugés sur vos critères physiques, mentaux, votre cadre de vie, votre comportement et aussi vos croyances.
Précisons surtout, au cas où certains n'auraient pas compris que c'est un site à vocation humoristique, et qu'il n'a aucune valeur scientifique.
Évidemment vous piaffez tous d'impatience de savoir combien je vaux ?
J'ai donc l'honneur de vous annoncer que je vaux 5 756 450 € sur HumainAVendre.com. Et vous ?

Posté par galdien à 10:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :

jeudi 31 décembre 2009

Les calendriers

C'est la fin de l'année, et comme à chaque fin d'année, il y a toujours un objet de la vie quotidienne que l'on change : le calendrier. Cet objet est donc un repère pour se situer dans le temps et donc je vais vous en parler, car j'ai envie de vous parler de tout, y compris d'un objet qui semble insolite dans un site gay (quoique pas tant que ça !). Oui les calendriers m'ont toujours fasciné (et peut être vous aussi !), donc ça mérite bien un petit billet. Il existe donc plusieurs types de calendriers :

 

Le calendrier type "12 mois sur une page" :

Ce calendrier est pratique car il permet de voir d'un seul coup d'œil toute une année. Ainsi on peut calculer plus aisément combien de semaines nous séparent de nos prochaines vacances en juillet, alors que nous sommes en février, ou savoir quel jour tombera le prochain 25 décembre alors que nous sommes le 1er avril, et ce, sans être obligés de feuilleter toutes les pages. Paradoxalement ces calendriers sont souvent les plus petits, car ils ont souvent un format de poche, mais il en existe d'autres bien plus grands, cartonnés, mais avec 6 mois sur une face et les 6 autres mois de l'autre côté. Ils peuvent même être utilisés en sous-main.

 

Le calendrier type 1 page par mois

Ce sont les calendriers les plus courants. S'ils n'ont pas les avantages du calendrier "12 mois sur une page", ils en présentent d'autres. Tout d'abord la page se change tous les mois (quand on y pense), et lorsque ces pages sont illustrées, cela donne une illusion de changement, comme si on refaisait la déco de sa pièce (ou de son bureau) tous les mois. La plupart du temps on a aussi la possibilité de mettre des petites notes pour chaque jour (comme "payer le loyer", ou "anniversaire maman"), car ils ont même prévu le petit espace pour ça. Et en plus il y a même les vacances scolaires, qui sont peu utiles si vous n'allez plus à l'école, si vous ne travaillez pas dans l'Éducation Nationale, ou si vous n'avez pas d'enfants.

 

Le calendrier éphéméride

calendrier_ephemerideCe petit calendrier se présente sous forme de bloc, collé à une petite image avec des petits chats, des petits chiens, des petits lapins, des petits oiseaux, bref je ne vais pas vous faire la liste des animaux de compagnie tout mignons. Il y a le plus souvent une page par jour avec un petit dessin humoristique, sauf le week-end, où on a le samedi et le dimanche sur le même feuillet. L'avantage c'est que l'on sait quel jour on est, mais à condition de le mettre à jour quotidiennement, et d'être sûr de l'avoir fait, car parfois on peut le faire plusieurs fois par jour, tout en se demandant si on l'a déjà mis à jour. Mais parfois, on a trouvé la blague du jour tellement marrante qu'on a envie de voir la suivante jusqu'à ce qu'on se rende compte qu'on est allé trop loin ! Je me permets de souligner le caractère ironique de la phrase précédente, car l'humour de ce genre de calendrier ne vole pas souvent très haut non plus... Quoiqu'il en soit il n'est pas très pratique pour prévoir des rendez-vous ou pour savoir quel jour tombe le 14 juillet même lorsqu'on est en juin...


Le calendrier des postes

calendrier_postes_L_3C'est le calendrier que nous offrent nos facteurs bien-aimés chaque année, espérant avoir quelques petites étrennes. Ces calendriers sont bien pratiques: à l'intérieur il y a plein de petites infos intéressantes, plan des villes et villages de la région, liste des villes et villages avec leur code postal et le nombre d'habitants, ils permettent même (surtout les anciens calendriers en fait) de calculer quel jour tombera le 1er novembre 2036, ou tombait le 1er mai 1850. Le plus important pourtant n'est pas toujours ce qu'il y a à l'intérieur, mais l'extérieur, car chaque année on a toujours le choix cornélien entre le modèle "petits chats" ou le modèle "à l'ancienne", en noir et blanc, ou alors les pots de fleurs ou encore les paysages de nos campagnes, bref des modèles bien moins choquants que dans le type de calendriers qui va suivre...


Le calendrier des DIEVX DV STADE

calendrier_dieux_stade_2009Oui, il fallait bien un petit dérapage ! On peut parler des calendriers des DIEVX DV STADE, mais aussi des calendriers PIRELLI, pour ceux (et celles) qui préfèrent les femmes. Ce type de calendrier est joliment illustré avec des jeunes gens souvent beaux, plutôt bien fichus. Assez souvent ce sont des photos en noir et blanc pour souligner le caractère artistique de ces clichés, car OUI ces photos c'est de L'ART ! Même s'ils sont à 4 pattes, même si tout nous est montré, même l'essentiel, c'est du NU AR-TI-STI-QUE, et rien d'autre ! Si la beauté des ces calendriers ne fait pas débat (tout au moins sur la qualité du papier, quoique sur les questions écologiques...), il est évident qu'on n'achète pas ces calendriers pour savoir quel jour tombe le 8 mai, ni pour noter l'anniversaire de mamie à la page de D*minici par exemple. D'autre part ce calendrier n'est pas à accrocher sur n'importe quel mur. Si vous avez des enfants, ou si vous en gardez, évitez de le mettre à l'entrée, dans la pièce principale, ou même aux toilettes. Évitez aussi de l'accrocher au bureau, surtout si vous êtes commercial et que vous recevez des clients importants ou si vous travaillez dans l'Éducation nationale. C'est le seul genre de calendrier qu'on n'a pas envie de jeter et de conserver précieusement une fois l'année passée...


Le calendrier de l'avent

calendrier_de_l_aventOn va finir sur quelque chose de plus soft, de plus adapté aux enfants et qui est d'actualité. Ce calendrier est un peu particulier car il ne concerne qu'un mois, le mois de décembre. Il a été inventé pour les enfants qui s'impatientent avant le jour de Noël. Ce calendrier est réparti en petites cases que l'on doit ouvrir chaque jour. Ces petites cases sont constituées soit d'images (mouais...) soit elles renferment de délicieux petits chocolats (miam !). Les dérives peuvent être les mêmes que pour les calendriers éphémérides (lorsque la blague était bien marrante) : si les petits (et les grands !) enfants sont gourmands, ils peuvent être tentés d'en manger plusieurs des petits chocolats, et ne savent plus dans combien de temps ce sera Noël, alors ils cassent de nouveau les pieds des parents, qui excédés leur offrent le calendrier des postes (avec les petits chats), et qui doivent donc se rabattre sur le calendrier des DIEVX DV STADE (comme ils n'ont plus de calendrier), qu'ils doivent en plus planquer sous le matelas pour préserver l'innocence de leurs charmants bambins... Pas pratique pour savoir quel jour tombera la prochaine rentrée des classes...

Posté par galdien à 10:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,