Merci au fort charmant et sympathique Ek91 de m'offrir ma première expérience en matière de chaîne "bloguesque (?)".
Cette chaîne consiste pour ceux qui ne le savent pas (et ils doivent être de moins en moins nombreux) à énumérer les 5 inconvénients ou incommodités d'un blogueur. Comme Ek91 me l'a si gentiment proposé, et que je ne peux rien lui refuser, je me lance :

Incommodité #1 - Quand l'inspiration vient au mauvais moment

Quand on ouvre un blog en général, c'est qu'on a beaucoup de choses de dire... Mais les idées viennent toujours au mauvais moment, quand on n'a rien pour écrire sur soi (quand on fait ses courses, quand on est aux toilettes, quand on dîne chez Mamie, quand on fait des galipettes avec Bien-Aimé(e)...), ou lorsque la situation n'est pas propice (en cours, en réunion, en plein examen - important si possible, pendant un entretien d'embauche...)
Et souvent lorsqu'on se trouve devant son ordinateur, avec beaucoup de temps devant soi et si possible en pleine forme... la panne arrive, rien ne vient. Et si par bonheur vous réussissez à retrouver les idées, vous trouvez qu'elles ne sont pas aussi bien formulées que vous ne l'auriez voulu !


Incommodité #2 - Manque d'originalité

Vous vouliez être l'Unique. Celui qui a inventé l'eau chaude... jusqu'à ce que vous vous rendez compte que d'autres bonnes âmes ont fait la même chose que vous et avant vous. Non ce n'est pas vous le premier blogueur gay. Pire encore, vous n'êtes même pas non plus le premier blogueur. Non seulement le concept de votre blog n'est pas très original... mais en plus vous piquez parfois inconsciemment certaines idées à vos congénères que vous aviez déjà lu il y a quelques mois... et vous ne vous en rendez compte assez tardivement, en espérant secrètement que personne ne se rendra compte de la supercherie et donc de votre imposture...


Incommodité #3 - Obsession des statistiques

C'est bien connu quand on ouvre son blog, on ne cherche surtout pas à être lu. C'est d'ailleurs pour cela qu'on le rend accessible au monde entier. Mais quand on se rend compte qu'il y a quelques bonnes gens qui s'intéressent à votre petite personne, ça flatte forcément l'ego. Et du coup, on ne peut plus s'empêcher de regarder de manière plus ou moins régulière son "chiffre d'affaires", se réjouissant lorsque les statistiques grimpent, et avoir une petite mine lorsqu'elles baissent. Et vas-y que je regarde les chiffres par jour, par semaine, par mois. Et depuis un mois, 6 mois, un an. Et voilà que je fais un beau graphique en couleurs et que j'admire le formidable parcours que j'ai réalisé, tel un chef d'entreprise.


Incommodité #4 - Manque de commentaires

Vous avez beau publier des messages, vous avez beau avoir des lecteurs mais rien n'y fait, vous avez fort peu de commentaires. Ô mais pourquoi donc ??? Pourquoi cette injustice ?
Et là, vous vous interrogez : Mon blog est si nul ? Ce que je dis est si banal ? Je m'exprime tellement mal par écrit que personne ne m'a compris ? J'ai si bien dit les choses que personne ne trouve rien à redire ou à rajouter ?
Et tout ça en vous rendant compte que vous-même en tant de membre actif de l'ALSA (Association des Lecteurs Silencieux Anonymes), vous ne commentez pas non plus des masses chez vos camarades blogueurs que vous admirez pourtant...


Incommodité #5 - Promesses non tenues

Quand on ouvre un blog, on est touché par l'enthousiasme du débutant. Oui, vous allez faire un beau blog où vous allez parler de tout, et pas seulement du fait que vous soyez gay. Oui, vous allez aussi écrire un billet TOUS-LES-JOURS sans exceptions. Oui, vous allez écrire de beaux et longs textes. Oui, vous avez projets pleins la tête et vous en parlez dans vos écrits. Mais vous êtes vite pris par le temps, et la lassitude gagne du terrain. Dans le meilleur des cas le blog change de ligne éditoriale en cours de route (car son auteur évolue lui aussi). Ou dans le pire des cas il est laissé à l'abandon, au bord de la route...

Comme c'est une chaîne, je passe donc la main à mon tour. Puisque la majorité de mes lecteurs-blogueurs que je connais ont déjà été chargé de poursuivre cette chaîne par d'autres blogueurs, je propose donc au tout jeune blogueur fort sympathique Journal Païen de poursuivre cette chaîne...